Vous êtes ici

L'artérite ou artériopathie obstructive des membres inférieurs

Principe de l'artérite

L’artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) est une pathologie complexe des artères des membres inferieurs. Elle se définit par une diminution des flux artériels dans les membres inférieurs.

Cette diminution de perfusion est due principalement à des plaques de calcaire et de cholestérol se déposant sur les parois artérielles. Ces dépôts définissent l’athérosclérose ou athérome.

En se déposant sur les parois, ils entraînent des lésions diminuant la lumière des artères (sténose) de façon plus ou moins importante pouvant conduire à une occlusion artérielle (thrombose).

Ces lésions en diminuant le flux sanguin entraînent une diminution de l’arrivée de l’oxygène et l’apparition de crampes à la marche (claudication) voir dans les cas les plus graves de douleurs la nuit au repos ou de gangrène.

Différents stades d'AOMI

Selon la classification de Leriche et Fontaine on retient :

  • stade 1 : AOMI asymptomatique (dépôt sans conséquence mais signant le début de la maladie
  • stade 2 : AOMI symptomatique dite faible si le périmètre de marche (PM) est supérieur à 200 mètres ou fort si PM est inferieur à 200 mètres
  • stade 3 : AOMI sévère avec douleur de décubitus (en position allongée ou douleur de repos)
  • stade 4 : en cas de nécrose, d’ulcère ou de gangrène.

L’athérosclérose artérielle est une maladie générale atteignant toutes les artères (cœur, cerveau, jambe, artère digestive ou rénale).

  • Elle nécessite un bilan complet qui vous sera expliqué lors de votre consultation
  • Elle nécessite une prise en charge médicale : statine, antiagrégants plaquettaire (aspirine) et IEC.
  • Elle nécessite une prise en charge chirurgicale dès le stade 2 fort.

L’AOMI atteint principalement les patients diabétiques et fumeurs (tabac et cannabis). Elle peut plus rarement toucher les sujets jeunes dans le cadre de maladie dite juvénile nécessitant un avis spécialisé de notre équipe.

Le dépistage

Tous les malades diabétiques doivent bénéficier d’un doppler artériel annuel de contrôle des artères carotides et des membres inférieurs pour dépister au plus tôt cette pathologie. Si tel est votre cas, parlez en a votre médecin, cardiologue ou contactez notre équipe pour organiser ce suivi.

Contenu modifié le 24/02/15