Pied diabétique

Les patients souffrant de diabète présentent un risque élevé de développer des plaies aux pieds. Le diabète est un cause très fréquente d’ulcère, d’infection et d’amputation des pieds. 25% des patients diabétiques présentent des plaies aux pieds au cours de leur vie.

Plusieurs facteurs mènent à une plaie au pied chez un patient diabétique: une diminution de la sensation du pied, un altération de la structure mécanique du pied, la diminution de la sudation du pied entraînant de la sécheresse, l’apparition de gerçure et l’atteinte athérosclérotique des vaisseaux nourrissant le pied.

Symptômes

De par sa nature, la neuropathie responsable du pied diabétique rend parfois difficile sa détection. Pour quelqu’un en perte de sensation il peut être compliqué d’identifier la source précise d’un inconfort. Toutefois, certains symptômes récurrents rendent la tâche moins hasardeuse.
Une personne souffrant de diabète doivent être particulièrement attentive aux signes suivants :

  • une perte de sensation dans les membres inférieurs (chaud, froid, douleur),
  • des fourmillements ou une sensation de brûlure aux pieds,
  • des faiblesses musculaires qui interfèrent dans la routine,
  • un affaissement de la cambrure du pied (pied plat acquis),
  • des plaies plantaires qui guérissent mal ou pas du tout.

Ces symptômes signalant la possible présence d’un problème de pied diabétique ne doivent pas être pris à la légère. Si elle est ignorée, cette  pathologie peut entraîner des complications douloureuses et même irréversibles (infection, ulcération, gangrène, ..), pouvant mener jusqu’à l’amputation.

Prendre RDV

En ligne

Par téléphone

  • Dr Bertrand EDE : 04 72 05 25 36

  • Dr Benoit LUCEREAU : 04 72 00 72 04

  • Dr Philippe NICOLINI : 04 72 05 79 00 

Pied diabétique

Complications

Les complications du diabète qui touchent les pieds sont étroitement liées à la baisse de sensibilité des nerfs de contact, empêchant la perception des petites blessures ou anomalies du pied, lesquelles finissent par s'amplifier et s'infecter.

La neuropathie perturbe surtout gravement la statique et la dynamique du pied, responsable d’hyperkératose (corne aux points d’appuis), premier temps qui va ensuite provoquer des saignements (hématomes) en profondeur et qui laissera à la place des ulcérations de la peau : c’est le mal perforant plantaire. 

Par ailleurs, l'occlusion des artères au niveau des membres inférieurs (artérite) entraîne un déficit d'oxygène dans le sang nécessaire à la cicatrisation et va donc fortement aggraver le processus.
 

Prévention et traitement

Un diagnostic correct, une thérapie suivie et une prévention correcte jouent un rôle essentiel dans la réduction du risque de complications.

En plus du contrôle périodique de la glycémie et de tous les autres contrôles prescrits par votre médecin, une hygiène personnelle soignée du pied est toujours nécessaire pour prévenir et prendre en charge les symptômes du pied diabétique.

Entre autre :

  • parfait hygiène des pieds, des orteils et des ongles,
  • contrôle et surveillance réguliers de l'état de vos pieds,
  • soins et traitement adaptés à la moindre blessure ou anomalie…

Tous ces bons réflexes vous évitent bien des désagréments et des douleurs inutiles, permettant de garder des pieds en bonne santé et empêcher les complications graves de s'installer.